Accueil > Passage d’encres III, revue en ligne > 9. (Séduction) - Florence Pazzottu

9. (Séduction) - Florence Pazzottu

samedi 10 septembre 2016

9. Passage d’encres III - 3e trimestre 2016 - issn_2496-106X-1.

(SÉDUCTION)

Ils ont dit à Léda qu’elle n’aurait pas dû serrer ainsi le corps de son amant ; elle a dit qu’elle n’en était pas sûre mais qu’il lui semblait bien qu’il le lui avait demandé ; ils ont déclaré que c’était absurde : N’était-il pas bon avec vous, ne venait-il pas vous voir chaque soir et... ? Elle a dit : Oui, justement, je me souviens, il parlait de tout et de rien, de cyclones et d’anticyclones, d’élections et de corruption, de séduction, de reddition, de seins en silicone, de la mafia, du F.M.I., des défilés de mode et de la fin du monde, de haute technologie, des naissances en série, de milices,de missiles, de crack, de clones, de sondage, de son et d’image, et, tiens, c’est là, je me souviens, quand il a parlé d’image, il a eu ce regard qui me suppliait de l’aider, et son cou s’est tendu comme pour appeler mes mains ; ou bien c’est peut-être juste avant, quand il a remué ses ailes et que trois plumes sont retombées mollement sur mes bras. Après, il avait l’air soulagé.

Florence Pazzottu